Marilyn Firmino

Fondatrice et gérante de la boutique Fox & Peonies à Clermont-Ferrand

IMG_0732-15.JPG

Bonjour Marilyn, quel a été ton parcours professionnel jusqu'à aujourd’hui ?

J’ai 34 ans et je suis originaire de Bourgogne. 
Après trois années à travailler dans un magasin d'optique, j’ai fait un passage en téléphonie mobile pour finir commerciale dans le domaine pharmaceutique. Donc la vente, ça me connait !

Comment t'es venue l'idée et l'envie d'ouvrir ta boutique de puériculture ?

Après avoir passé quelques années dans le domaine pharmaceutique, j’ai eu l’impression d'avoir fait le tour et j’ai eu besoin de nouveaux challenges.

La mutation de mon conjoint et notre emménagement à Clermont-Ferrand m’ont permis de me donner le temps de réfléchir à mes envies et à mon futur. 
Après quelques mois de réflexion et l’aide de mon entourage, je me suis rendue compte que ce qui m’intéressait véritablement était l’aventure entrepreneuriale, la possibilité de choisir de vendre des produits que j’avais sélectionné, dans un secteur qui me plaisait et qui m’inspirait.

Combien de temps as-tu mis pour mettre ton projet sur pied ? (Recherche de local, de marques, de financement ?) 

9 mois environ, avec une pause en été, en raison d’un questionnement sur la carrière de mon conjoint. 
Cela a été relativement rapide, 9 mois de travail, 4 mois à mettre en place.
J’ai eu beaucoup de chance d’être accompagnée par différents organismes telle que la BGE, Initiative Clermont et Clermont Active qui m’ont suivi tout au long de mon projet, en plus de mes amis et mon conjoint qui m’ont soutenu, ont cru en moi.
On ne pourra jamais sous-estimer le poids de l’entourage dans un projet pareil, sans eux j’en serais probablement encore aux prémices.

As-tu eu des doutes avant de te lancer dans cette aventure ?

Mon conjoint et moi voulions un enfant.
Je me suis posée la question de l’adéquation bébé + carrière de mon conjoint + boutique.
Finalement comme beaucoup de personnes le disent, il n’y a jamais de moment parfait pour fonder une famille. 
Notre petit bout est arrivé, c’est un chamboulement, mais le meilleur chamboulement qui soit et on s’adapte !
J’ai eu des doutes vis à vis de mon congé maternité, mais encore une fois mon entourage a été là.




À quoi ressemble ton quotidien ?

Plutôt chamboulé depuis l’arrivée de mon bébé! 
Mais habituellement, j'ouvre la boutique à 10h, je traite mes commandes, mes mails, m’occupe de l’administratif et je tente de prendre de jolies photos pour communiquer sur les réseaux sociaux. 
Au cours de la journée, entre les flux de clientèle, j’organise la boutique et les vitrines et réfléchis à de nouvelles idées d’ateliers ou d’événements pour animer la boutique.
J’ai encore quelques travaux donc il m’arrive aussi de voir mes artisans.
Et j’essaye également d’aller à un maximum de salons pour sélectionner et découvrir de nouvelles marques.

Comment communiques-tu sur ta boutique et attires-tu de nouveaux clients ?

IMG_0863-47.JPG

Je communique essentiellement via mes comptes Instagram et Facebook où je poste tous les jours les nouveautés ou les inspirations du jour et je fais ponctuellement de la pub dans les journaux et magazines locaux.
J’organise également régulièrement des ateliers (couture, sérigraphie…) pour animer et faire connaître la boutique.

Et bientôt un site internet et un e-shop seront disponible ;)

As-tu un mantra ou une citation qui te motive ?

"When It Comes My Time, I'll Leave This Old World With A Satisfied Mind" (« Satisfied Mind » reprise par Johnny Cash notamment)
J’essaye de tout faire pour ne jamais avoir de regrets, toujours oser et persévérer.

Qu'as-tu appris sur toi en devenant entrepreneuse ? 

Je suis d’une nature assez timide lorsqu’il est question de parler de moi, donc j’ai dû apprendre à sortir de ma zone de confort pour présenter et parler de mon projet, pour me créer un réseau et faire des rencontres.

Je possède des compétences précises qui me sont utiles tous les jours. 
Mais il ne faut pas avoir peur de demander de l’aide pour des domaines bien précis, de poser des questions et de bien s’entourer. 

Je n’ai pas à être Wonder-woman pour être une entrepreneuse à succès!


suivre l'actualité de marilyn

SITE WEBINSTAGRAM