Céline Favre

Bonjour Céline, raconte-nous ton parcours avant d'avoir fait le choix d'ouvrir ta boutique de sérigraphie à la Croix-Rousse à Lyon

audelemaitre-photographe-celine-5.jpg

Ça va être long alors pour résumer tout ça! J'ai fait les Beaux Arts de Lyon il y a 15 ans. Ensuite j'ai beaucoup voyagé et fais quelques expositions de dessins et de sculpture. À mon retour en France j'avais besoin d'une dimension plus sociale dans mon activité j'ai donc changé complètement de voie en passant le diplôme d'état d'éducateur spécialisé. Une fois diplômée j'ai travaillé en tant qu'éducatrice en prévention spécialisée mieux connue comme "educ de rue" dans les quartiers sensibles du 93. Des années de folies j'ai adoré ce travail!

Mais à la naissance de ma première fille un retour à la création s'imposait j'avais besoin de couper avec ce travail très prenant physiquement et psychologiquement. J'ai donc lancé Poussière des Rues. Je ne savais pas trop où j'allais j'ai testé beaucoup de choses avant d'arriver à la sérigraphie. C'est en voulant sérigraphier mes packagings que la demande est arrivée et que j'ai compris qu'il y avait quelque chose à faire ! En 2017 j'ai lancé Poussière des Rues - Sérigraphie et quelques mois après l'Atelier Boutique.


Quel a été le déclic pour te lancer?

J’ai eu un déclic et une envie de chamgement à la naissance de ma fille afin de trouver un meilleur équilibre entre ma vie professionnelle et personnelle. Après j'ai été bien entouré et bien conseillé, j'ai fait plusieurs formations avant de me lancer.


Qu'est ce qui t'a amené à choisir la sérigraphie ?

La sérigraphie est plutôt venue à moi! J'ai sérigraphié mes propres produits car je ne trouvais pas ce que je voulais sur le marché pour mes packagings en petites quantités!
Je connaissais cette technique que j'avais découvert durant mes études aux Beaux Arts. J'ai donc refais une formation professionelle en sérigraphie avant de me lancer.

LOGO nb PDR.png

Qui sont tes clients ? 

Mes clients sont aussi bien des particuliers que des professionnels. Mon offre s'adresse aussi bien aux jeunes mamans et futurs mariés qu'aux personnes souhaitant offrir ou réaliser une création personnalisée. Quant aux professionnels mes clients sont assez variés, cela dépend beaucoup du projet mais une chose les regroupe tous : le fait main et Made in France!

Comment communiques-tu sur ton activité et développe ton réseau de clients?

Alors ça c'est la question que je me pose tous les jours!
Mes clients viennent essentiellement via les réseaux sociaux notamment Instagram mais aussi via Google Image alors j'essaye de bien référencer mon site et mes images et d'avoir des photos de qualité. J'essaie d'envoyer régulièrement des communiqués de presse et des newsletters mais c'est pas toujours facile de trouver le temps de s’occuper de tout ça!

As-tu eu des peurs ou des doutes en te mettant à ton compte?

Oui et j'en ai toujours! J'avais peur de pas réussir et surtout de ne pas en vivre. J'ai travaillé mon modèle économique pour être sûr mais même aujourd'hui je me remets souvent en question. Chaque jour, chaque mois est différent. On sait pas toujours où l'on va et c'est assez angoissant.

Comment organises-tu tes journées?

Mes journées c'est un peu l'armée!
Tout est très organisé avec mon conjoint entre les filles à dépose,r les courses... Le matin je les dépose à l'école et à la crèche ensuite je fais le marché et je range l'appartement. Les menus de la semaine sont faits le dimanche, les courses le lundi matin et ensuite je travaille avec les fournisseurs tout en essayant de profiter de Zoé! Le reste de la semaine le matin j'avance au maximum la sérigraphie pour être plus disponible auprès de mes clients l'après midi! Le soir c'est au tour de mon conjoint de récupérer les filles. Quand je ferme la boutique je profite en famille et je me remets souvent à travailler vers 21h. Je m'oblige à dormir à 22h30 sinon je ne tiens pas le rythme! 

Qu'as-tu appris sur toi en devenant ton propre patron?

Beaucoup de choses! Je ne pensais pas en être capable! Je sais que j'ai des compétences mais que je suis aussi fragile. J’ai découvert une facette de ma personnalité très douée en gestion du temps entre l’atelier et ma vie de famille! Je sais aussi que je ne suis pas assez "business" et que parfois je veux être trop conciliente avec les clients. Je peux passer des soirées aussi à pleurer mais souvent ça me fait du bien et le lendemain ça repart!

Quels conseils donnerais-tu à des femmes souhaitant se mettre à leur compte?

Foncez mais soyez bien entourées et conseillées avant !


site web - instagram - facebook

Et pour les Lyonnais-es, passez voir Céline dans son atelier-boutique au
16 rue du Mail 69004 Lyon

Photo portrait @Aude Lemaitre
Photo produit @Capucine Arc