Manon Marlois

BONJOUR MALOU, AFIN DE MIEUX TE CONNAÎTRE PEUX-TU ME DIRE D'OÙ TU VIENS, TES ÉTUDES ET TON PARCOURS PROFESSIONNEL? 

J'ai grandi dans l'Ain et j'ai fait une école de commerce à Lyon. Je suis partie en Inde pour travailler dans le nucléaire, et c'est là-bas que j'ai rencontré mon mari. Je l'ai ensuite suivi aux Etats-Unis où j’ai travaillé dans développement international. Il y a 5 ans je me découvre un attrait pour le monde du mariage, j'avais envie de découvrir un autre monde, il manquait une dimension créative dans mon travail et c'est là que j'ai commencé à travailler avec une fleuriste sur des mariages aux USA. Nous sommes partis au Canada pendant 3 ans où j'ai continué à travaillé dans le développement international et je continuais en parallèle à m'exercer au métier de styliste de mariages en organisant des shootings photos d'inspiration.

 

Durant les derniers mois à Montréal je décide de monter mon agence To the Moon and Back en 2016 et nous rentrons finalement en France en Octobre 2016.
J'avais postulé pour être exposante pendant le festival L'Amour L'Amour La Mode à Lyon en tant que Wedding Designer.

Ce fut une belle expérience qui m'a permis de créer des contacts pour lancer ma boîte, me faire connaître et faire de belles rencontres.
Le festival cherchait un repreneur et j'ai tout de suite saisi l'opportunité! Ce nouveau projet me prend beaucoup de temps car j'organise la scénographie du festival, je recrute les exposants, j'organise des séances photo pour créer les outils de communication... Je me donne trois ans pour atteindre mes objectifs. Je suis actuellement en auto-entreprise mais je pense bientôt passer en s.a.s.

logo-laam-version-png-1.png
malou-citation.png

 

QUEL A ÉTÉ LE DÉCLIC POUR TE METTRE À TON COMPTE?

Ma dernière expérience professionnelle ne se passant pas très bien cela m'a donné envie de tenter ma chance, de sauter le pas et me lancer dans l'entreprenariat. Me lancer à mon compte et changer totalement de métier était un pari osé. J'avais envie de travailler pour moi, faire ce qu'il me plaît et voir si ça pouvait marcher. Une nouvelle étape dans ma vie professionnelle qui semblait de plus en plus évidente. Un jour on se rend compte qu’il n’y a plus assez de raison pour ne pas le faire alors il faut foncer.

 

QUELS CONSEILS DONNERAIS-TU À DES FEMMES QUI COMME TOI SOUHAITENT SE LANCER?

Je leur dirais qu'il ne faut pas avoir peur de l'échec, il faut tenter pour ne pas regretter! Chaque expérience nous fait avancer et nous apprend beaucoup sur nous même. Il faut savoir mesurer les risques bien sur, mais si le seul risque est de ne pas y arriver, il faut mettre un peu son égo de côté et y aller. Je rajouterais aussi que bien qu’il ne faille pas perdre de vue ses objectifs, c’est important de savourer chaque petite victoire au quotidien, ça permet de ne pas se décourager. De la bienveillance envers soit même. 

AS-TU UNE JOURNÉE TYPE DE TRAVAIL?

C'est toujours difficile d'avoir des journées types quand on est à son compte, mais j'essaie au maximum de traiter les mails, l'administratif et faire les to-do list de la journée dès le réveil, et je réserve l'après-midi aux rendez-vous. Pour l’organisation du salon je suis souvent en rendez-vous, c’est vraiment ce que j’aime, visiter les jolis ateliers des créatrices de robes, voir les gens dans leur petit monde c’est très inspirant. Dans un métier créatif, c'est important de ne pas rester derrière son bureau, de se balader, rencontrer, partager. Je peux prendre ma voiture et partir deux jours repérer des lieux pour des possibles shooting. Visiter des lieux pour les futurs mariés … C’est vraiment très varié.

30032017-IMG_9983.JPG

AS-TU eu RECOURS À UNE AIDE EXTERIEURE POUR TRAITER TOUT CE QUI EST ADMINISTRATIF POUR TON ENTREPRISE?

J'ai fait appel à un consultant en création d’entreprises. Le plus dur est de savoir quel est le meilleur statut pour son activité, il y en a tellement. J’aurais très certainement besoin de l’aide d’un comptable prochainement. Avoir fait une école de commerce me permet de pouvoir gérer la plus grande partie moi même. Si on veut être entrepreneur il faut être polyvalent.



Suivre l'actualité de Manon

To the Moon and Back L'Amour l'Amour la Mode